Sélectionner une page

Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n’a pas d’argent! Venez acheter et mangez, … Ésaïe 55:1

Toutes les étapes précédentes ont eu pour objectif de réveiller votre conscience afin que vous puissiez choisir de devenir disciple de Jésus-Christ. En effet, le Saint-Esprit veut vous amener à avoir horreur du péché et à constater les malheurs qui en sont les conséquences. A partir de ce moment vous ne verrez plus le péché comme avant.

Faisons le point si vous voulez bien.

  • Vous avez confessez vos péchés
  • Vous avez délaissés( abandonné le péché) de tout votre cœur.

A cette étape: allez à Dieu et demandez lui de vous laver de vos péchés et de vous rendre un cœur nouveau.

Puis il vous faut croire qu’il le fait réellement, parce qu’il à promis. Simplement croire que nous le recevons et nous le recevons et il est à nous.

  • Vous êtes déterminé à vous abandonner à Dieu

Mais vous sentez que le péché agit puissamment et vous vous débattez pour lui échapper. Mais le sentiment de votre impuissance est vif. Jusqu’à maintenant vos mobiles ont été impurs et votre cœur salit. Vous constatez l’égoïsme de votre vie et le péché qui y règne et vous soupirez après le pardon et la vrai liberté.

Jésus est tout disposé à vous donner ce qu’il vous faut: sa paix, en vous accordant le pardon du ciel et son amour qu’il place dans votre cœur. Cette paix vous ne pourrez vous la procurer, ni avec l’argent, ni avec votre propre intelligence, ni avec votre propre sagesse encore moins par vos propres efforts. Mais Dieu est disposé à vous l’offrir, à vous en faire don, gratuitement.

… sans argent, sans rien payer. Ésaïe 55:1

Si vos péché sont comme le cramoisi, ils deviendront blanc comme la neige, s’ils sont rouges comme le pourpre, ils deviendront comme la laine. Esaïe 55:1

Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau. Ézéchiel 36:26

Jésus nous enseigne à nous voir étroitement lié à Dieu, notre père céleste. Qui que nous soyons sur cette terre, nous dépendons de Dieu qui tient toutes nos destinées entre ces mains.

Lorsque Jésus était sur cette terre, il intervenait dans la vie de ceux qui avait foi en sa puissance Divine. A ce moment là :

Le mal perdait son empire, l’âme était préservé du péché, par la foi.

Vous n’avez pas besoin de sentir que vous êtes guéri pour croire. Il vous faut simplement croire que la chose existe, non pas parce que vous le  »sentez », mais parce que Dieu l’à dit. Et dès que vous croyez, vous ne vous appartenez plus à vous-même: vous avez été racheté à un grand prix.

L’ennemie de nos âmes fait tout ce qui est en son pouvoir pour nous aveugler, nous empêchant de voir dans la Bible, les précieuses promesses de Dieu. Mais en vous confiant résolument en Dieu, votre Père, ne vous prêter pas à son jeu. Jésus est mort à votre place, pour que vous ayez la vie. Jésus vous aimes. Vous avez au ciel votre Père compatissant qui vous recevra, bien que vous ayez abusé de son amour et mal utilisé les bienfaits qu’il vous accorde. Vous pouvez, comme le paralytique, dans Jean 5: 1-9 : v8-9 Lève-toi, lui dit Jésus, prend ton lit, et marche. Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha. Vous pouvez donc comme ce paralytique, simplement croire en la parole de Jésus et aussitôt la chose est, dès que vous croyez.

Jésus est la source de la vie. Il à la vie en lui-même et veut vous la transmettre. Dieu, votre Père, désire restaurer en vous son image morale. Mais pour qu’il puisse réaliser cela en vous, il espère que vous vous approcherez de lui par la confession et la repentance. Avec miséricorde il vous accorderas pleinement le pardon.

Ainsi donc les trois choses qui était en Jésus, lorsqu’il était sur la terre, sont : la foi, la paix, l’assurance.

La foi : il avait une confiance absolue en son Père. Il dépendaient totalement de lui.

La paix : la confiance en Dieu son père lui permettait d’avoir la véritable paix que seul Dieu peut donner.

L’assurance : il pouvait agir avec assurance et faire la volonté de son père.

Cette article est une introduction, si vous voulez aller plus loin veuillez me laisser un message à contact( @) aspervi.net et avec joie nous pourrions échanger sur ce sujet.

En attendant, que Dieu vous bénisse abondamment en vous remplissant de sa parole.

A bientôt.